CGG : perspectives décevantes

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - La déception du marché, accentuée par la sortie d'une note de Goldman Sachs, tient moins aux ventes et résultats de 2012 à peu près conformes aux estimations des analystes qu'à des prévisions moins engageantes qu'espérées.

Le chiffre d'affaires de 3,41 milliards de dollars a progressé de 7%, le résultat d'exploitation (365,4 millions) de 76%, la marge opérationnelle s'élevant de 6,5 à 10,7%. Le bénéfice net a atteint 91 millions de dollars (perte de 14 millions en 2011), après prise en compte des éléments non récurrents liés au rachat de Geoscience au groupe Fugro.

Les prudentes prévisions des dirigeants pour l'exercice en cours tiennent compte d'un ralentissement, au dernier trimestre, dans la branche des services sismiques, des ventes d'études multi-clients affectées par un report des dépenses d'exploration au Brésil. Et, malgré des perspectives correctes de la grande division Sercel (ventes d'équipements de sismique), CGG prévoit une croissance de seulement 25% de son chiffre d'affaires annuel et une «amélioration» de sa marge d'exploitation.

Les analystes ont compris qu'il leur fallait réviser en baisse leurs estimations, avant même que le groupe ne donne des indications plus précises de ses objectifs de rentabilité, à la fin du premier trimestre. Celui de Goldman Sachs se montre très circonspect : «Nous pensons que la prévision de ralentissement de la croissance dans la branche équipements et la hausse inférieure aux attentes du chiffre d'affaires devraient être vus comme des éléments négatifs.»

Achetez.

Les cours de CGG en direct.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant