CGG : le directeur général, Jean-Georges Malcor, répond aux questions du Revenu

le
0
CGG : le directeur général, Jean-Georges Malcor, répond aux questions du Revenu
CGG : le directeur général, Jean-Georges Malcor, répond aux questions du Revenu
(lerevenu.com) - Le cours actuel de CGG est très déprimé après de multiples déceptions. On sent un problème de crédibilité vis-à-vis du marché. Comment comptez-vous redresser la barre ? Jean-Georges Malcor : Tout d'abord, à l'instar de toutes les sociétés du secteur, nous avons dû subir les conséquences d'une brusque dégradation du marché fin 2013, ce qui a conduit à faire deux  avertissements sur résultat qui ont été mal reçus par le marché. Mais  nous n'avons eu aucun problème opérationnel. Notre première réponse à ces conditions de marché dégradées a été l'annonce du plan stratégique 2014-2016.     Quels sont les objectifs de votre plan 2014-2016 ? Jean-Georges Malcor : Il vise à rééquilibrer notre portefeuille d'activités afin de le rendre plus résilient et plus rentable. Cela passe par quatre actions : d'abord, une réduction de la Division « acquisition » qui comprend les sismiques marine et terrestre. Ensuite, nous prévoyons de nouveaux relais de croissance pour la Division équipement, « Sercel », avec le développement des capteurs pour la sismique à haute résolution. Le mouvement est déjà bien engagé au Moyen Orient et devrait s'exporter dans d'autres régions. Troisièmement, les activités de Geosciences ?qui concentrent la majorité des actifs rachetés à Fugro l'an dernier- vont significativement monter en puissance. Enfin, nous avons

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant