CGG gagne un contrat en Inde

le
0
Sercel, la filiale équipements de CGG, a livré quatre systèmes d'acquisition sismique terrestre de nouvelle génération à deux pétroliers indiens. (© Sercel)
Sercel, la filiale équipements de CGG, a livré quatre systèmes d'acquisition sismique terrestre de nouvelle génération à deux pétroliers indiens. (© Sercel)

Le 14 décembre, Sercel, la filiale équipements de CGG, a livré quatre systèmes d’acquisition sismique terrestre de nouvelle génération à deux pétroliers indiens. Le montant de ce contrat n’a pas été communiqué.

Sercel, longtemps considérée comme la pépite du spécialiste de l’exploration, occupe une place hégémonique sur le marché des équipements. En 2014, sa part de marché mondiale dépassait les 60%. Mais l’éclat de ce joyau français s’est terni avec la crise pétrolière.

La filiale a vu ses comptes tomber dans le rouge avec l’effondrement de ses volumes. Sur les neuf premiers mois de l’année, elle a subi une perte opérationnelle de 39 millions de dollars. Sur la période, ses ventes se sont limitées à 171 millions de dollars (-49%).

Une forte reprise des commandes nécessaire

Selon les analystes de CM-CIC Securities, Sercel doit enregistrer un chiffre d’affaires annuel de 380 millions de dollars minimum pour atteindre son seuil de rentabilité. Une forte reprise des commandes sera donc nécessaire pour repasser dans le vert. Et elle ne semble pas vraiment se profiler pour 2017 en dépit de ce contrat encourageant.

En Bourse, le titre a profité du rebond de l’or noir de ces dernières semaines pour reprendre quelques couleurs. Il reste toutefois largement sous pression, de nombreux observateurs s’inquiétant de la situation financière du groupe. Retrouvez notre analyse sur

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant