CGG déçoit une nouvelle fois

le
0
Le titre CGG avait perdu 16,8% le 17 décembre 2013 à l'occasion de la présentation d'un plan stratégique. Le 27 février, il chutait de 8,3% sur la publication des résultats annuels. Le 7 mai, il accuse le coup de 10% après la publication de résultats trimestriels en fort repli. Les gains boursiers enregistrés depuis début mars sont effacés.   (lerevenu.com) - Le groupe a vu son chiffre d'affaires trimestriel reculer de 7,5%, à 806 millions d'euros, et son profit opérationnel passer de 128 millions à 18 millions d'euros. Le consensus des analystes attendait respectivement 927 millions et 26 millions d'euros. Le pôle équipement, Sercel, concentre la majeure partie de la déception. Ses ventes ont abandonné 18% entrainant une chute du bénéfice opérationnel de 41%.   CGG subit une conjoncture compliquée. Les investissements en exploration des groupes pétroliers sont à la peine depuis plusieurs mois. Le groupe de Jean-Georges Malcor déploie en outre un plan de restructuration qui n'a pas encore porté ses fruits. Il vise à améliorer la rentabilité de la société tout en réduisant la cyclicité de ses résultats. Pour le premier trimestre, des suppressions de postes ont ainsi été annoncées dans l'activité « acquisition terrestre » aux Etats-Unis.

  Le Revenu ne conseillait plus d'acheter l'action depuis le 2 mai dernier, après une hausse de 16% en six semaines.

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant