Cette version du PEA, vous ne la connaissez certainement pas...

le , mis à jour le
0

Qui connaît le PEA (plan d'épargne en actions) dans sa version "assurance" ? Il s'en souscrit chaque année moins de 1 500, un nombre dérisoire qui vaut réponse. Ce placement vit dans l'ombre du PEA... bancaire. Ce dernier est forcément souscrit auprès d'une banque ou d'un courtier alors que le PEA assurance est l'apanage des compagnies d'assurances.

Juridiquement, il s'agit d'un contrat de capitalisation dans lequel ont été intégrées les règles du PEA (régime fiscal, plafond de versement, etc.). Et c'est là tout son intérêt : si l'épargnant casse son enveloppe PEA en cours de route, il retombe dans celle du contrat de capitalisation en conservant son antériorité fiscale. Deux produits en un, il fallait le faire !

Attention, le PEA, qu'il soit assurantiel ou bancaire, est destiné aux épargnants en quête de performance sur les marchés actions européens. On n'y souscrit pas pour la sécurité du capital. Avec sa version assurance, côté gestion, c'est encore plus limité puisque vous ne pourrez investir que sur des Sicav actions et non des titres en direct (sauf dans certains PEA de courtiers).

Le fonctionnement, en revanche, est plus souple. Vous pouvez, par exemple, demander une avance (prêt accordé par l'assureur et gagé par les sommes investies) sans clore l'enveloppe PEA, ce qui est impossible dans le cadre bancaire.

Et en cas de rachat partiel avant huit ans, le plan est clôturé, pas le contrat de capitalisation qui, lui, est maintenu avec l'antériorité fiscale de départ, un avantage significatif. Rappelons enfin un atout essentiel de l'enveloppe PEA : la sortie en rente viagère défiscalisée après huit ans de détention (seuls les prélèvements sociaux seront dus sur une fraction de la rente).

Etant juridiquement un contrat de capitalisation, le PEA assurance bénéficie des mêmes avantages fiscaux pour l'impôt de solidarité sur la fortune : le plan est déclaré à sa valeur nominale et les plu...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant