Cette tour new yorkaise veut dépasser d'un cheveu le World Trade Center

le
1

La tour Nordstrom, en construction à Manhattan, aurait modifié ces plans pour gagner quelques mètres. A 547 mètres, elle dépasserait le One World Trade Center et deviendrait la plus haute bâtisse de l’hémisphère nord.

Le respect dû au nouvel emblème de New York, le One World Trade Center n’aura sans doute duré qu’un temps. Alors que la guerre des super-tours fait actuellement rage du côté de la Grosse pomme, les projets qui commencent à sortir de terre rêvent de dépasser les 1776 pieds (541,3 mètres) du bâtiment qui remplace les tours jumelles et dont la hauteur évoque l’année de l’indépendance des Etats-Unis.

Selon les informations du site américain New York Yimby, la tour Nordstrom qui doit s’installer au 217 Ouest de la 57e Rue, aurait récemment changé ses plans. Oubliés les 1775 pieds (541 mètres) prévus à l’origine, la tour dont le chantier a démarré en 2014 devrait désormais culminer à 1795 pieds, soit 547 mètres. De précieux mètres gagnés pour devenir le plus haut bâtiment de New York, des Etats-Unis mais aussi de l’hémisphère nord.

Au passage, la partie habitable de l’immeuble gagnerait une dizaine de mètres tandis que la flèche serait légèrement rabotée à en croire les révélations du site spécialisé dans les nouvelles constructions new-yorkaises. Il convient malgré tout de rester prudent tant le secret et la désinformation entourent ce genre de construction. D’ailleurs, le cabinet d’architectes Smith + Gill qui s’est impliqué dans les projet et sa modification n’est autre que celui auquel on doit Burj Khalifa, à Dubai, la plus haute tour du monde. Une construction dont la hauteur finale est restée un mystère jusqu’à la toute fin du chantier.

Pour les observateurs américains avertis, la course à la hauteur que se livrent actuellement plusieurs méga-projets new-yorkais dépasse encore celle qui faisait rage à la fin des années 20. A cette époque le 40 Wall Street atteignait la hauteur record de 927 pieds (282,5 mètres) lorsque l’architecte de la tour Chrysler lui a rajouté en secret une flèche en toute fin de chantier. Le bâtiment culminait alors à 1046 pieds (318,8 mètres), la plus haute construction au monde à l’époque.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aminet le lundi 18 mai 2015 à 19:47

    Megalo, quand tu nous tiens......