Cette start-up adapte de grands logements parisiens à la colocation

le
1

EN IMAGES - Des grands appartements accessibles à des colocataires parisiens? Voici le défi que s’est lancé une start-up française. Elle propose de louer ces logements en une dizaine de jours à la demande du propriétaire et de les aménager en 48h.

À Paris, mettre en location son grand appartement peut s’avérer être un exercice laborieux. Surface trop grande et loyer trop élevé, les jeunes Parisiens se tournent généralement vers des surfaces plus accessibles et donc plus petites. En plein cœur de la capitale, certains grands et beaux espaces restent alors vides, ce qui n’est bon pour personne. Alors, pour encourager la location de ce genre de biens et permettre aux propriétaires de les louer aisément, la jeune pousse FlatnYou propose d’aménager entièrement ces appartements pour y accueillir des colocataires de 21 à 35 ans, souvent déjà salariés. On en voit déjà frémir certains, mais n’ayez crainte, l’esprit se veut sélectif et responsable, avec visite de courtoisie régulière.

Comment ça marche? Le propriétaire qui souhaite louer son grand pied-à-terre parisien fournit toutes les informations sur son bien à l’agence tandis que celle-ci se charge de sélectionner un ensemble de locataires candidats pour une colocation. L’étape qui suit se veut très spontanée: le groupe de colocataires peut venir déjà formé ou ceux-ci se rencontrent lors des visites groupées du bien. Cela peut paraître surprenant, pourtant a formule fonctionne si l’on en croit les premiers retours d’expérience d’Alexis Coissac, fondateur de FlatnYou. Ce jeune entrepreneur veut encourager la rencontre entre les locataires avant l’emménagement afin d’éviter les mauvaises surprises.

Une location facilitée pour les propriétaires

Pour les propriétaires, cette option présente l’avantage de proposer un service d’aménagement. Après validation des dossiers des futurs résidents, la start-up aménage intégralement le bien en 48h montre en main. De la sorte, les propriétaires ne craignent plus pour leurs meubles de famille et ils évitent d’investir dans un nouveau mobilier spécialement acheté pour les occupants - ce qui représente un coût particulièrement important pour les grandes surfaces. L’ensemble des meubles, objets et appareils électroménagers d’un certain standing sont loués par FlatnYou - pour un prix avoisinant les 10% du loyer - et l’appartement est donc mis en location en tant que bien meublé.

Attention: le concept ne permet pas de mettre en location seulement une ou plusieurs chambres du logement. L’intégralité des lieux est mise en location pour un bail d’un an et jusqu’à présent, les surfaces louées par l’intermédiaire de la start-up oscillent entre 50 et 180 mètres carrés.

Un appartement haut de gamme pour les jeunes locataires

Qu’en est-il du budget annoncé? Les chambres meublées de ces grands appartements sont louées au prix du marché. En fonction de leur taille, leur prix varie entre 450 et 950 euros pour les plus grandes, sachant qu’il faudra compter en moyenne sur un loyer de 750 à 800 euros.

Le propriétaire, lui, reçoit pour son compte le loyer du bien loué vide, auquel la start-up soustrait 3,6% du montant comme frais de gestion (par exemple pour la visite régulière des lieux à chaque nouveau locataire). Concrètement, pour un appartement de 150 m² loué meublé au prix total de 4.375 euros, le propriétaire percevra 3.803 euros, soit le prix du bien vide amputé des frais de gestion. À la fin de chaque bail d’un an, le propriétaire peut décider de renouveller son engagement auprès de la start-up ou non.

Quant aux locataires, ils devront s’acquitter de frais d’arrivée dans le logement compris entre 180 et 270 euros et d’une caution d’un mois de location. Pour la société, ces frais d’arrivée visent à dissuader les locations de trop courte durée. A ce prix là néanmoins, les locataires bénéficient de grands espaces de vie communs et d’un logement d’un certain standing.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sibile il y a 3 mois

    et les propriétaires font quoi avec leurs "meubles de famille" ?