Cette salle de sport parisienne cumule les prix d'architecture

le
0

EN IMAGES - Après avoir été gratifiée du prix Jeune talent de l’architecture italienne, une équipe franco-italienne a décroché une autre distinction internationale pour sa salle de sport du 20e arrondissement de Paris.

Un gymnase, une salle multisports, c’est avant tout un équipement qui doit être fonctionnel mais ça n’empêche de le concevoir avec style. L’agence franco-italienne Scape vient ainsi de remporter le prix du meilleur équipement sportif, décerné par la publication internationale «The Plan», pour la salle de sports qu’elle a conçu, rue Paul Meurice, dans le 20e arrondissement parisien, en bordure de périphérique.

Ce cabinet, basé a Rome et à Paris avait déjà remporté en fin d’année dernière le prix «Jeune talent de l’architecture italienne 2014». A l’époque, le jury avait salué «la cohérence de la composition et la maîtrise d’un programme articulé complexe qui se caractérise, d’un côté, par une fonction sociale importante de par son emplacement, et d’autres part, pour la capacité de dialoguer avec le contexte».

Des distinctions qui viennent récompenser un équipement mixte mêlant sur 3800 m² centre sportif, espace jeune et centre d’adaptation psychopédagogique sans oublier deux jardins agissant comme des filtres protecteurs des terrains de sports de plein air posés sur la voie rapide. Quant à la salle multisports, elle est installée en sous-sol pour ménager, en toiture, un terrain extérieur. L’aspect environnemental n’est pas oublié: pour atteindre l’objectif de consommation de 50kWh/m² visé par la Ville de Paris, le bâtiment a été isolé par l’extérieur, le vitrage a été particulièrement soigné et l’ensemble se complète d’environ 300 m² de panneaux photovoltaïques en toiture.

Malgré des volumes très compacts, les architectes ont su ménager recoins et cours intérieurs pour rompre la monotonie sans oublier une signalétique spécifique. Le choix des couleurs participe à l’harmonie de la réalisation avec notamment un élégant camaieu de rouges pour le mur d’escalade.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant