Cette fois, la Roma ne se loupe pas.

le
0
Cette fois, la Roma ne se loupe pas.
Cette fois, la Roma ne se loupe pas.

Les Giallorossi s'imposent 1-0 dans ce choc du haut de tableau qui opposait le 3e au second. Ils reviennent ainsi à une petite unité de la Juventus.Genoa-AS Roma : 0-1
But : Nainggolan (40')

N'ayons pas peur de le dire, Nainggolan est peut-être bien le meilleur milieu de terrain de Serie A sur l'année civile 2014, et tant pis pour Pogba. Deux matchs sur trois - et on exagère à peine - il est homme du match côté Roma. Il l'a encore prouvé aujourd'hui avec deux actions décisives. D'abord ce penalty obtenu en crochetant parfaitement Perin, contraint de le mettre à terre avec carton rouge à la clé. Puis cette demi-volée superbe qui finit au fond des filets de Lamanna. Recruté avant tout comme solution de rechange de l'excellent milieu de terrain giallorosso, Nainggolan a vaincu l'énorme concurrence et s'est imposé comme un titulaire indiscutable. Et dire que Wilmots et la Belgique s'en passent jusqu'à maintenant. Quoi qu'il en soit, la Roma ne loupe pas cette fois l'occasion de revenir sur la Juve, contrairement à la semaine passée. L'écart est désormais d'un petit point et le mano a mano continue.
Pas de Totti ni de Destro
Garcia surprend tout le monde en se passant de ses avants-centres. L'alternance Totti/Destro sur le front de l'attaque est mise de côté, et il opte pour un schéma à trois ailiers. Florenzi et Gervinho permutent sur les côtés en soutien de Ljaji? dans un rôle inédit de numéro neuf. Le but : ne donner aucun repère à l'adversaire du jour. En fait, Garcia a utilisé la meilleure arme de Gasperini et son 4-3-3 très versatile. Pas facile pour la Roma de ne pas se laisser influencer par le nul de la Juventus contre la Samp' quelques heures plus tôt. La pression du résultat est là, mais les Giallorossi réussissent parfaitement à gérer leurs émotions. Perin sort une double parade sur Gervinho et Pjani? avant de prendre un rouge peut-être un tantinet sévère sur l'action de Nainggolan. En effet, Burdisso était placé sur la ligne de but et De Maio prêt à récupérer le ballon. De toute façon, le gardien remplaçant Lamanna stoppe la tentative de Ljaji?, pas mal pour son premier ballon touché en Serie A. En face, De Sanctis est peu mis à contribution. Et ce n'est pas plus mal vu sa petite forme actuelle. Il s'illustre juste sur une frappe de Matri en toute fin de mi-temps. Les défenseurs centraux romains prennent, eux, chacun leur jaune et s'exposent également à une expulsion.
Effort minimal, résultat maximal
Expulsé...






Genoa-AS Roma : 0-1
But : Nainggolan (40')

N'ayons pas peur de le dire, Nainggolan est peut-être bien le meilleur milieu de terrain de Serie A sur l'année civile 2014, et tant pis pour Pogba. Deux matchs sur trois - et on exagère à peine - il est homme du match côté Roma. Il l'a encore prouvé aujourd'hui avec deux actions décisives. D'abord ce penalty obtenu en crochetant parfaitement Perin, contraint de le mettre à terre avec carton rouge à la clé. Puis cette demi-volée superbe qui finit au fond des filets de Lamanna. Recruté avant tout comme solution de rechange de l'excellent milieu de terrain giallorosso, Nainggolan a vaincu l'énorme concurrence et s'est imposé comme un titulaire indiscutable. Et dire que Wilmots et la Belgique s'en passent jusqu'à maintenant. Quoi qu'il en soit, la Roma ne loupe pas cette fois l'occasion de revenir sur la Juve, contrairement à la semaine passée. L'écart est désormais d'un petit point et le mano a mano continue.
Pas de Totti ni de Destro
Garcia surprend tout le monde en se passant de ses avants-centres. L'alternance Totti/Destro sur le front de l'attaque est mise de côté, et il opte pour un schéma à trois ailiers. Florenzi et Gervinho permutent sur les côtés en soutien de Ljaji? dans un rôle inédit de numéro neuf. Le but : ne donner aucun repère à l'adversaire du jour. En fait, Garcia a utilisé la meilleure arme de Gasperini et son 4-3-3 très versatile. Pas facile pour la Roma de ne pas se laisser influencer par le nul de la Juventus contre la Samp' quelques heures plus tôt. La pression du résultat est là, mais les Giallorossi réussissent parfaitement à gérer leurs émotions. Perin sort une double parade sur Gervinho et Pjani? avant de prendre un rouge peut-être un tantinet sévère sur l'action de Nainggolan. En effet, Burdisso était placé sur la ligne de but et De Maio prêt à récupérer le ballon. De toute façon, le gardien remplaçant Lamanna stoppe la tentative de Ljaji?, pas mal pour son premier ballon touché en Serie A. En face, De Sanctis est peu mis à contribution. Et ce n'est pas plus mal vu sa petite forme actuelle. Il s'illustre juste sur une frappe de Matri en toute fin de mi-temps. Les défenseurs centraux romains prennent, eux, chacun leur jaune et s'exposent également à une expulsion.
Effort minimal, résultat maximal
Expulsé...







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant