Cette cabane-salon de thé est construite comme un nid d'oiseau

le
0

EN IMAGES - A mi-chemin entre Tokyo et Nagoya, cette cabane a su trouver sa place parmi les feuillages d’un arbre gigantesque. Comme sur des piliers aériens, la maison se tient sur une structure tout à fait originale et repectueuse de l’environnement.

Amoureux de la nature et des maisonnettes insolites, Le Figaro Immobilier vous propose aujourd’hui de découvrir ce petit écrin de tranquillité en plein cœur de la verdure japonaise. Perchée à dix mètres de hauteur sur un camphrier vieux de 300 ans, cette cabane accueillant un salon de thé été conçue à l’image d’un nid d’oiseau. Avec de l’herbe et des brindilles? Les deux architectes japonais Takashi Kobayashi et Hiroshi Nakamura se sont inspirés de la manière dont certains corbeaux utilisent des cintres trouvés pour construire la structure qui sécurise leur nid. Grâce à ces fines baguettes assemblées au cœur de l’arbre, ces oiseaux peuvent ainsi voler habilement à travers les branches pour rejoindre leur couvoir. Astucieux!

Soucieux de ne pas endommager l’arbre avec une structure trop lourde et des clous plantés intempestivement, les deux architectes ont alors tenté de reproduire le procédé. Grâce à des cintres durables, élastiques et facilement semblables grâce à leurs crochets, ils ont édifié une structure légère et aérienne, qui permette de soutenir la maisonnette sans impact sur l’arbre. Notamment à l’aide d’une modélisation en 3D et bien sûr avec une main d’œuvre précautionneuse, cet échafaudage à la fois naturel et artificiel a pu être glissé entre les branches pour épouser leur espace.

Spécialisée dans la construction de ces maisons dans les arbres, Takashi Kobayashi a imaginée celle-ci avec le plus faible impact possible sur le camphrier et la nature environnante. Elle est ainsi parfaitement incrustée au coeur de cet arbre de plus de 22 mètres de hauteur, et qui pousse en équilibre sur un flanc de montagne, en dominant l’océan dans la préfecture japonaise de Shizuoka. Voici un cadre assez inhabituel et presque paradisiaque pour boire un thé vert dans ce salon des airs.

D’ailleurs, si vous aimez découvrir ces cabanes insolites, celles-ci sont par exemple perchées en pleine zone industrielle tandis que d’autres deviennent même une astuce locative pour rentabiliser son jardin.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant