"Cette banderole est inattaquable".

le
0
"Cette banderole est inattaquable".
"Cette banderole est inattaquable".

Alors que la France et l'ensemble du monde occidental sèchent encore ses larmes, quelques morceaux de tissus s'élèvent au sein de la Tribune Jojo Petrignani du stade Furiani, à Bastia. "Le Qatar finance le PSG... et le terrorisme." Certains ont regretté le timing, ont été choqués pendant que d'autres ont loué la divulgation d'un secret de Polichinelle. Un membre du "cercle de réflexion qui a préparé ce petit coup", s'explique.

Très simplement, comment vous est venue l'idée de la banderole ? Les personnes à l'origine de cette banderole sont des passionnés de politique et de géopolitique, et elle était mot pour mot prévue depuis le mois de septembre. Ce n'est pas parce qu'ils ont enfin agi en France que les terroristes islamistes et leurs financeurs se sont mis à exister la semaine dernière. L'hypocrisie autour du Qatar en France ne date pas d'hier, et c'est cela que nous voulions dénoncer. Un pays qui arme les islamistes en Syrie, qui les bombarde en Irak, qui décrit le terrorisme islamiste comme la première menace et qui fait affaire en permanence avec ses financeurs... On marche sur la tête, et le PSG est l'un des avatars de cette hypocrisie. Cette banderole est plutôt fine parce qu'elle n'en dit pas trop. Elle est inattaquable. Elle pourrait être le titre d'un article du Courrier International ou de Marianne. Et en plus, elle ne fait que dire la vérité.
Il s'agit d'une banderole instiguée par Bastia 1905 ou pas ? Non, le groupe en tant qu'entité n'a pas de lien avec cette banderole. D'ailleurs, elle a été apposée côté sud, alors que le kop se situe côté nord.
Vous n'avez pas pensé que c'était un peu déplacé, qu'il fallait respecter une période de deuil ? A la limite, les seuls qui peuvent se sentir agressés, ce sont les Qataris et ceux qui collaborent avec eux. Et encore, on ne leur apprend rien, hein... Non, franchement, il n'y a aucun manque de respect dans ce message envers les morts de Charlie Hebdo. D'ailleurs, la minute de silence a été parfaitement respectée, comme toutes les minutes de silence à Furiani, contrairement à d'autres stades.
Vous lisez Charlie Hebdo ? Cela m'est arrivé, mais ce n'est pas spécialement ma tasse de thé.
Que pensez-vous de la réaction des médias français à propos de cette banderole ? Vous voulez parler de l'Equipe 21 et compagnie ? C'est un honneur d'être dénigré par ces gens là... C'est le meilleur service qu'ils peuvent nous rendre. Sinon, sans victimisation aucune, on a l'habitude que tout ce qui est dit par des Corses prenne automatiquement des relents honteux, racistes, xénophobes, provocateurs,...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant