Cette affaire qui envenime le duel NKM-Hidalgo à Paris

le
0
Nathalie Kosciusko-Morizet affirme que sa rivale pour les municipales à Paris a été condamnée pour travail déguisé en 2012. L'élue socialiste dément et riposte. Lefigaro.fr fait le point sur cette affaire qui a mis le feu aux poudres, dans la course à la mairie de Paris.

o Les «leçons de morales» d'Anne Hidalgo

C'est une confidence révélée par le Journal du dimanche qui a mis le feu aux poudres. Dimanche, Nathalie Kosciusko-Morizet s'est plainte des «leçons de morales» d'Anne Hidalgo, sa rivale socialiste pour la municipale de Paris en 2014. La députée de l'Essonne a également attaqué la première adjointe de Bertrand Delanoë: «Je rappelle qu'elle-même a été condamnée en 2012 à 20.000 euros d'amende pour travail déguisé à l'Atelier parisien d'urbanisme (Apur).» L'adjointe au maire de Paris n'a pas tardé pas à répliquer par le biais d'un communiqué de presse: «Je démens bien entendu de telles allégations et j'en appelle un...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant