CETA-Tusk espère que la signature du traité puisse se faire jeudi

le
2
    BRUXELLES, 26 octobre (Reuters) - Le président du Conseil 
européen, Donald Tusk, a déclaré mercredi que la tenue d'un 
sommet entre l'Union européenne et le Canada demeurait encore 
possible jeudi pour signer le projet d'accord de libre-échange 
CETA. 
    La signature de cet accord se heurte à l'opposition du 
parlement wallon, soutenu par la région de Bruxelles-Capitale, 
qui demande des modifications qui se heurtent à l'opposition non 
du Canada qui les a acceptées mais des autorités européennes. 
    Sans l'accord de ses régions et de ses communautés 
linguistiques, la Belgique ne peut pas signer l'accord CETA 
comme prévu jeudi en présence du Premier ministre canadien 
Justin Trudeau lors du Conseil européen à Bruxelles. 
    "J'espère que la Belgique va démontrer qu'elle est une 
championne du consensus et que nous pourrons finaliser cet 
accord prochainement", a commenté Donald Tusk devant le 
Parlement européen. 
    Le président du CE a estimé que l'absence de ratification du 
traité CETA aurait des conséquences sur la position de l'Union 
européenne au niveau mondial. Il a rappelé que le Canada était 
le pays le plus européen en dehors de l'Europe. 
    "Au moment où nous parlons, le sommet de demain reste 
toujours possible", a-t-il ajouté. 
    Le gouvernement fédéral n'est pas parvenu, malgré six heures 
de réunion mardi, à trouver une solution au veto de la Wallonie. 
     
     
     
 
 (Philip Blenkinsop; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 9 mois

    La Pologne n'est même pas dans l'euro et elle préside l'UE. C'est un pur non-sens.

  • 445566ZM il y a 9 mois

    Le bon sens du peuple ne peut pas être remplacé par les manipulations des eurocrates.