CETA-Le Canada "prudemment" optimiste après l'accord entre Belges

le
0
    PARIS, 27 octobre (Reuters) - Le ministre des Affaires 
étrangères canadien Stéphane Dion s'est dit "prudemment 
optimiste" jeudi après l'annonce de la conclusion d'un accord 
entre les négociateurs belges sur le traité de libre-échange 
entre le Canada et l'Union européenne (CETA). 
    "Je suis prudemment optimiste, chat échaudé craint l'eau 
froide", a dit le chef de la diplomatie canadienne en marge 
d'une conférence sur les opérations de maintien de la paix, à 
Paris. 
    "Nous espérons que les Européens se sont entendus entre eux 
parce que le Canada est prêt à signer", a-t-il ajouté. "Si cette 
nouvelle se concrétise, c'est une excellente nouvelle". 
    Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault, qui 
s'exprimait à ses côtés lors de la même conférence de presse, a 
également fait preuve de prudence.  
    "Si c'est confirmé, nous nous en réjouissons parce que nous 
sommes favorables - la France - à ce traité", a-t-il dit.    
    La signature du CETA, qui devait avoir lieu jeudi, se 
heurtait au veto du Parlement wallon, soutenu par la région de 
Bruxelles-Capitale, qui demandait des modifications initialement 
rejetées par les autorités européennes. 
 
 (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant