Cessez-le-feu rompu dans le nord-ouest de la Syrie - OSDH

le
0

BEYROUTH, 27 septembre (Reuters) - Un cessez-le-feu conclu dans deux villages du nord-ouest de la Syrie dans le cadre d'un accord plus large impliquant également un arrêt des hostilités dans la ville de Zabadani, près de la frontière libanaise, a été rompu samedi soir, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme. Des obus apparemment tirés par les rebelles ont visé le village chiite d'Al Foua, dans la province d'Idlib, l'un des deux villages concernés par la trêve avec celui de Kefraya. Selon l'OSDH, les insurgés accusent les forces gouvernementales d'avoir elles-mêmes violé le cessez-le-feu en larguant des barils d'explosifs dans un secteur proche des deux localités. Les milices progouvernementales appuyées par les combattants chiites du Hezbollah défendent Al Foua et Kefraya, dans la province d'Idlib, contre les assauts des insurgés hostiles au président Bachar al Assad. A Zabadani, l'armée syrienne et les combattants du Hezbollah cherchent à reprendre le contrôle de la ville qui est aux mains des rebelles. Depuis août, trois cessez-le-feu ont été conclus dans ces trois secteurs. (John Davison; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant