Cessez-le-feu à Gaza : Israël pessimiste sur les négociations avec les Palestiniens

le
0
Cessez-le-feu à Gaza : Israël pessimiste sur les négociations avec les Palestiniens
Cessez-le-feu à Gaza : Israël pessimiste sur les négociations avec les Palestiniens

Les deux parties ont finalement confirmé la reprise des négociations mardi au Caire (Egypte). Mais le ministre israélien du Renseignement a expliqué ce dimanche avoir peu d'espoir de trouver une «solution à long terme» avec les Palestiniens quant à un véritable cessez-le-feu dans la bande de Gaza. Au coeur de cet éternel blocage : la démilitarisation de l'enclave palestinienne que les islamistes ne veulent pas envisager avant d'avoir obtenu de nombreuses aides à la reconstruction du pays.

«Pas de solution réelle»

Fin août, Israéliens et Palestiniens s'étaient mis d'accord sur une trêve après 50 jours de conflit meurtrier et plus de 2 000 pertes humaines. A l'époque, ils avaient laissé en suspend le fond des désaccords, pour se concentrer sur l'urgence humanitaire. Ils avaient alors fixé un rendez-vous pour le mois suivant afin d'évoquer cette fois le gros de leurs dissensions historiques. Un temps annoncé mercredi par les médiateurs Egyptiens et les Palestiniens, ce rendez-vous crucial aura finalement lieu mardi. Israël a en effet obtenu des autres parties de décaler les négociations indirectes en raison d'un calendrier religieux très chargé : la célébration du Nouvel an juif débute mercredi soir, jeudi et vendredi sont des jours fériés en Israël, et le jour de shabbat, chômé, est samedi.

C'est dans ce contexte particulier que les pourparlers doivent commencer. Mais «les discussions au Caire ne m'inspirent pas de grands espoirs tant que le Hamas n'acceptera pas la démilitarisation de la bande de Gaza et son désarmement. (...) Or je ne vois malheureusement pas que le Hamas accepte ces principes, si bien qu'à part une reconstruction immédiate (de Gaza) il n'y a pas de solution réelle à long terme pour la situation», a déclaré dans la matinée le ministre de Benjamin Netanyahu, Youval Steinitz.

Abbas menace de poursuivre Israël pour «crimes de guerre»

Dans le détail, le défi de la «reconstruction» ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant