Cese : le rappeur Rost nommé par Hollande

le
0
Rost a soutenu François Hollande en 2012.
Rost a soutenu François Hollande en 2012.

Il fait partie des rares rappeurs "fréquentables" et fréquentés par ceux d'en haut. Amewofofo Adom' Megaa, plus connu sous le nom de Rost, a été nommé par décret présidentiel au Conseil économique, social et environnemental, en même temps que 54 autres personnalités associées. Rost n'est pas nommé "conseiller" du Cese, mais "personnalité associée". Il touchera, à ce titre, 940 euros par mois, s'il est présent dans les travaux de la commission, au lieu des 3 700 gagnés par les conseillers. Né au Togo en 1976, président de l'association Banlieues actives, Rost s'est fait connaître en France par son engagement contre l'exclusion dans les "quartiers populaires". Il a grandi à Barbès et s'est fait connaître comme taggeur et chef d'une des bandes les plus virulentes des années 1990 avant de reprendre son destin en main en entamant des études de droit, en devenant artiste et producteur, puis porte-parole attitré des quartiers en difficulté. "L'avenir, c'est nous"Il est le compagnon de route de François Hollande depuis 2008, et l'a soutenu pendant la campagne présidentielle de 2012. Le candidat Hollande entamait d'ailleurs ses meetings sur le morceau le plus connu du rappeur : "L'avenir, c'est nous". Mais dans une interview publiée en mars 2012 sur lepoint.fr, le musicien dénonce le mépris de l'équipe de campagne du candidat PS à la présidentielle pour les quartiers populaires : "Si François Hollande l'emporte et qu'il ne s'entoure pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant