Ces vitrines en trompe-l'½il cachent des commerces vides

le
15

EN IMAGES - À la Roche-sur-Yon, la municipalité habille les commerces vides du centre-ville d’adhésifs en trompe-l’œil. En leur redonnant vie, elle espère rendre les lieux plus sympathiques et attirer de nouveaux venus.

Rien n’est plus déprimant qu’une série de commerces aux rideaux tirés dans un centre-ville… Alors qu’un nombre grandissant de communes fait face à une désertification du centre-ville, La Roche-sur-Yon a choisi de réagir de façon originale. Comme le rapporte Sud-Ouest, c’est sous l’impulsion de la manager du centre-ville, chargée d’embellir les rues commerçantes que les vitrines de 7 boutiques vacantes ont été mises en valeur.

Le procédé est tout simple: d’immenses autocollants (des vitrophanies) présentant un décor attrayant de boutique ont été apposés sur les vitrines fermées. Une opération réalisée par Acte Déco, une entreprise du département spécialisée dans ce genre d’adhésifs, moyennant 100 euros le mètre carrés (pose incluse) à en croire Sud-Ouest. Réalisée il y a peu, histoire de doper l’activité de fin d’année et surtout de ne pas décourager les acheteurs avec des vitrines fermées, l’opération suscite l’enthousiasme.

20 commerces vides dans l’hypercentre

D’un côté, les boutiques en places estiment que l’environnement est plus accueillant et plus propice au shopping, tandis qu’à plus long terme, cette mise en valeur pourrait permettre à de nouveaux commerçants de mieux se projeter dans leur future activité et drainer ainsi de nouveaux acteurs économiques sur place. Et La Roche-sur-Yon comme d’autres villes en a bien besoin. Entre conjoncture économique, loyers trop élevés dans certains quartiers et manque d’attractivité de certains emplacements, l’hypercentre de La Roche-sur-Yon compterait aujourd’hui une vingtaine de cellules vides, à en croire Yannick Retailleau, président de l’Association des vitrines du centre-ville.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • er3dw il y a 11 mois

    matraquage fiscale des petits commerces, impossible de stationner sans avoir un PV ou payer des sommes exorbitantes, centrales d'achat inexistantes pour les petits commerces, tout ça=plus de commerces en centre ville et les poli ticards s'en f outent,

  • frk987 il y a 12 mois

    Il y a des limites aux zones piétonnes, de fait tout commerce d'objets volumineux ou lourds devient IMPOSSIBLE.C'est ça le problème number one de ces centres villes sinistres, ça partait d'un bon sentiment mais comme toutes choses, TROP c'est TROP.

  • ttini il y a 12 mois

    si on était moins matraqué par la fiscalité locale, on pourrait faire vivre le petit commerce

  • M476110 il y a 12 mois

    Allez, regardons les choses en face. Mis à part la des banques, des assureurs, de la téléphonie, des coiffeurs et des kebabs il n'y a plus de commerces dans les "vieux" centres villes depuis longtemps !

  • M476110 il y a 12 mois

    rigolo ! Après avoir cherché un quart d'heure pour garer sa bagnole on se retrouvera à la porte d'un magasin factice !

  • indyta il y a 12 mois

    quelle misere quand meme..mesures de misereux , face a une economie mondialisée, ouverte, qui ouvre les portes de nouveaux marchés,donnant acces ainsi a une richesse renouvelée; a l inverse du repli sur soi, qui apportera le malheur,la peur, le desespoir, le chomage de masse, la crise de la dette....

  • indyta il y a 12 mois

    mais non,ne jouons pas les oiseaux de mauvais augures..un beau dessin, et hop c est reparti...je suis sceptique, la!je pense que cette strategie n est pas le bon marketing..bon , ceci est un euphemisme, on l aura compris.

  • indyta il y a 12 mois

    une petite bourgade frontaliere, tres dynamique, ou les terasses deboprdaient sur la chaussee en entier ,jusqu au trottoir d en face, ou il fallait jouer des coudes pour avancer...devenu presque un desert,ossi...

  • indyta il y a 12 mois

    depuis 2000 !et pas 200, evidemment ah ce clavier..

  • indyta il y a 12 mois

    cette ville n est pas la seule,et ce n est pas qu en france,le belgique egalement touchée,des quartiers pleins de vie,devenues des verrues horribles dans la ville..et en quelques annees..depuis 200,par exemple,meuh non...