Ces veuves de kamikazes sur le chemin du djihad

le
0
La Britannique Samantha Lewthwaite, dont le mari commit les attentats de Londres en 2005, ferait partie des assaillants du Westgate Mall de Nairobi. Mais elle n'est pas la seule veuve à avoir rejoint la caravane du djihad.

Les spécialistes de l'antiterrorisme connaissaient «la veuve noire». Il y aura probablement désormais «la veuve blanche», Samantha Lewthwaite, l'épouse britannique d'un des kamikazes auteurs des attentats de Londres, en 2005, qui avaient causé la mort de plus de 50 personnes. Selon certains médias, cette jeune convertie de 29 ans ferait partie en effet du commando terroriste qui a attaqué le Westgate Mall de Nairobi samedi, entraînant la mort d'au moins 60 clients.

Comme la belgo-marocaine Malika el-Aroud, dont le mari se fit passer pour un journaliste avant de tuer le commandant Massoud en 2001 en Afghanistan, Samantha Lewthwaite dédia sa vie au djihad après la mort de son époux en 2005, au point de rejoindre peu après les miliciens ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant