CES Unveiled Paris : les Français dans les starting-blocks pour Las Vegas

le
0
CES Unveiled Paris : les Français dans les starting-blocks pour Las Vegas
CES Unveiled Paris : les Français dans les starting-blocks pour Las Vegas

Ce mardi 25 octobre 2016 se tient le CES Unveiled Paris au Palais Brogniart avec une multitude de start-ups françaises dévoilant leurs dernières technologies avant de s'envoler en janvier prochain pour le plus grand salon international de l'électronique grand public à Las Vegas (États-Unis).Pour cette 4e édition, une soixantaine de start-ups ont répondu présent dans des domaines aussi différents que la réalité virtuelle, la santé et le bien-être, les drones, l'impression 3D, etc.

Certains acteurs présents sont déjà bien (re)connus comme Parrot avec ses drones, Wistiki et ses mouchards connectés ou encore 10-vins et sa machine de dégustation de vin sacrée "Meilleure Start-up" du CES 2016, d'autres sont là pour se faire connaitre auprès de la presse et des investisseurs. C'est par exemple le cas de Spartan et de son boxer anti-ondes électromagnétiques ou encore de Concierge et de son bouton intelligent pour gérer les objets connectés dans la maison. Sans parler de Leka et de son ingénieux robot destiné à stimuler les enfants autistes.

Présent à Paris, Shawn Du Bravac, économiste en chef au sein du Consumer Technology Association (CTA), l'association organisatrice du CES, annonce près de 3.800 exposants pour l'édition 2017, qui se tiendra du 5 au 8 janvier à Las Vegas (États-Unis), un nouveau record. Selon lui, les principales tendances du salon concerneront la reconnaissance vocale, la robotisation, les nouveaux modes de transport et l'intelligence artificielle au quotidien aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises.

En janvier 2016, la délégation française comptait 190 start-ups, soit le plus gros contingent présent derrière les États-Unis. En 2017 il devrait y en avoir plus de 200, dont 25 d'ores et déjà sélectionnées pour les CES Innovation Awards parmi lesquelles Xooloo pour son Digital Coach, une alternative au contrôle parental sur smartphone, Awox pour ses ampoules Bluetooth, Holi pour son ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant