Ces Tunisiens sans repères qui fuient leur pays

le
0
L'incertitude économique et politique a poussé des milliers de Tunisiens à rejoindre les côtes européennes ces derniers jours. L'Italie a proclamé samedi l'état d'urgence humanitaire.

La petite île italienne de Lampedusa se sent dépassée. En cinq jours, ce sont environ 5000 immigrants, pour la plupart Tunisiens, qui y ont débarqué, selon les garde-côtes italiens. Sur la seule nuit de samedi à dimanche, un millier de personnes sont arrivées illégalement. «La situation est difficile», a reconnu le commandant du port de Lampedusa Antonio Morana, «les débarquements se poursuivent à un rythme incessant».

L'incertitude économique et politique règne toujours en Tunisie, alors que le pays s'apprête à fêter lundi son premier mois depuis la chute du régime de Ben Ali. Le gouvernement de transition reste sous forte pression sociale et politique. Les inquiétudes liées à la reconstruction ont poussé des milliers de Tunisiens à fuir leur pays et à tenter de rejoindre clandestinement les côtes européennes. Un voyage qui n'est pas sans risque. Un jeune Tunisien s'est noyé et un autre était porté disparu samedi, après le naufrage d'une barque transpo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant