Ces syndics qui veulent faire baisser votre facture de gaz

le
0

INFO LE FIGARO - Foncia vient de créer une société de courtage dans l’énergie. Elle propose aux copropriétés de se grouper pour acheter du gaz. Et affirme avoir réduit la note d’au moins 12%. Nexity s’intéresse aussi au sujet.

Faire baisser les charges de copropriété en regroupant les achats d’énergie. C’est ce que propose désormais Foncia. Le groupe vient en effet de créer une société de courtage spécialisée dans l’énergie, Prowen. Cette filiale est chargée d’effectuer des appels d’offres groupés de gaz dans un premier temps et ensuite d’électricité et de fioul, pour le compte des copropriétés.

«La mission de courtage et d’apport d’affaire de Prowen est rémunérée par le fournisseur d’énergie en toute transparence, comme cela est pratiqué par exemple avec le courtage en crédit immobilier. Nous nous engageons par contrat à ne pas prendre de marge sur l’opération», explique François Davy, président de Foncia.

Cette offre facultative est limitée dans le temps (souvent pour un an renouvelable). Pour en bénéficier, les copropriétaires doivent voter une résolution en assemblée générale. Ces derniers y trouvent leur compte. L’an dernier, profitant de la fin des tarifs réglementés du gaz, Foncia s’est livré à une première expérience en lançant un appel d’offres groupé pour plus de 2600 copropriétés équipées de chaudières à gaz.

Plus des trois quarts d’entre elles ont joué le jeu, avec à la clé une économie globale de près de 7 millions d’euros. Les copropriétaires habitant dans le Nord ont ainsi réduit leur facture de 18 % en moyenne (par rapport aux tarifs réglementés) et ceux résidant dans le Sud de 12 %, l’acheminement de gaz depuis le nord de l’Europe étant un peu plus compliqué.

D’autres grands syndics de copropriété tentent aussi de réduire les charges de leurs clients. «Depuis juillet 2013, nous avons signé des contrats cadre avec Gaz Européen et GDF-Suez. Cela permet dans certains cas de réduire la note de 10 % dans le nord de la France et de 5 % dans le sud», explique Frédéric Verdavaine, directeur général de Nexity service aux particuliers. Le groupe a aussi négocié avec EDF, ce qui permet de réduire la facture des gros consommateurs de 4 %.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant