Ces salariés qu'on empêche de travailler

le
0
Les salariés des magasins Leroy merlin et Castorama condamnés à fermer défendent leur emploi dans la rue et en justice contre les syndicats. Malgré l'interdiction, certains magasins pourraient rouvrir demain.

La coupe est pleine pour les salariés des magasins Leroy Merlin et Castorama d'Ile-de-France condamnés jeudi à fermer le dimanche, tout comme pour ceux du Sephora Champs-Élysées, enjoint lundi de baisser pavillon à 21 heures. Des dizaines d'employés Leroy Merlin, rassemblés au sein du collectif des Bricoleurs du dimanche ont manifesté vendredi devant les préfectures pour défendre le droit à travailler le dimanche. Le même jour, des vendeurs du Sephora Champs-Élysées ont plaidé le recours qu'ils avaient déposé la veille au tribunal de grande instance de Paris contre la décision de fermeture et contre le Clic-P, l'intersyndicale à l'origine de leur probable perte d'emploi. Le résultat est attendu vendredi prochain.

Certes, les décisions de justice int...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant