Ces prêts immobiliers qui deviennent gratuits

le
3

Profitant de bonnes conditions de crédit, il y a quelques années, lors de la souscription d’un prêt à taux révisable, certains particuliers ont eu la douce surprise de voir leur taux d’emprunt passer à 0 % ces derniers mois.

Il fallait de l’audace en 2007 pour emprunter à taux révisable. À l’époque, seuls 10 % des Français ont franchi le pas. Mais ceux qui ont eu ce courage reçoivent aujourd’hui de sympathiques courriers de leur banquier. «Cher client, nous vous informons que le nouveau taux de votre prêt pour les douze prochains mois est de 0 %», a ainsi écrit en substance le Crédit agricole à l’un de ses bons clients, le mois dernier. Déjà, l’année précédente, la lettre l’informant des nouvelles conditions de son crédit avait amusé cet investisseur immobilier: le taux de cet emprunt, souscrit initialement à 4,20 %, était tombé à 0,05 %. Indexé sur l’Euribor, il a cette année suivi la nouvelle baisse des taux d’intérêt de la zone euro.

Vers des taux négatifs?

«Un prêt révisable tombé à 0 %, c’est très rare. Mais la plupart des Français qui ont souscrit de tels crédits ne paient désormais plus que la marge de la banque, entre 0,80 % et 2 %. Car l’indice de référence du crédit, lui, est devenu nul ou négatif», souligne Sandrine Allonier, responsable des relations banques de Vousfinancer.com. Par exemple, l’Euribor 3 mois, utilisé pour indexer de nombreux crédits révisables, est descendu à - 0,12 % début décembre. Insuffisant pour amener un prêt à 0 %? Pas si la banque avait sacrifié sa marge à l’époque. Justement, pour son très bon client, le Crédit agricole en 2007 avait accepté d’accorder ce prêt un peu en deçà de l’Euribor (4,50 %). Si les taux poursuivent en 2016 leur glissade, ce crédit révisable pourrait donc lui aussi afficher un taux négatif. Mais l’histoire ne dit pas si la banque devrait alors payer des intérêts à son client.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nab1234 il y a 12 mois

    Un prêt révisable tombé à 0 %, c’est très rare. Mais la plupart des Français qui ont souscrit de tels crédits ne paient désormais plus que la marge de la banque, entre 0,80 % et 2 %. c n'est pas gratuit comme le dit se titre mensonger

  • mcarre1 le mardi 8 déc 2015 à 09:38

    Depuis 8 ans que le crédit courre, l'emprunteur à déjà payé un paquet d'intérêts puisque ceux ci se payent surtout au début.

  • penilope le lundi 7 déc 2015 à 23:53

    ça prouve que la situation est ubuesque ...et à situation anormale reaction tout aussi anormale un jour