Ces PME françaises qui réussissent à l'export

le
0
Moins attendues que leurs aînées côtés en Bourse, les petites et moyennes entreprises françaises se révèlent parfois être de véritables championnes de la vente à l'étranger

Omerin, Vétoquinol, des noms d'entreprises peu connues du grand public, qui connaissent pourtant le succès sur leurs marchés respectifs et exportent une large part de leur production. En effet, outre les grands groupes tels Danone, Michelin, Lafarge, certaines entreprises françaises tirent leur épingle du jeu de la mondialisation. Elles sont détentrices d'un savoir-faire recherché dans leur domaine ou bien proviennent souvent du secteur des produits du terroir qui bénéficie de l'image du prestige de la gastronomie française.

«Nous réalisons plus de 50% de notre chiffre d'affaires à l'export et cette part augmente d'années en années» déclare Marc Désarménien, directeur de la moutarderie Fallot, basée en Bourgogne. En 2010, la seule entreprise indépendante et familiale encore en place sur ce secteur d'activité a atteint un chiffre d'affaires de 6 millions d'euros. C'est grâce à un savoir-faire perpétué depuis 1840 et que les moutardes Fallot s'exportent à traver

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant