Ces milliers de gens qui vivent dans moins de 9 m2

le
1
Des milliers de Français vivent dans des logements minuscules dans des conditions de vie déplorables. (Photo d'illustration.)
Des milliers de Français vivent dans des logements minuscules dans des conditions de vie déplorables. (Photo d'illustration.)

Les chiffres sont effrayants. Selon Le Figaro, qui a interrogé le ministère du Logement, 23 000 foyers vivent dans un logement de moins de 9 m2 (7 000 à Paris), dans des conditions totalement illégales. Selon un décret de 2002, le logement doit "disposer au moins d'une pièce principale ayant soit une surface habitable au moins égale à 9 mètres carrés et une hauteur sous plafond au moins égale à 2,20 mètres, soit un volume habitable au moins égal à 20 mètres cubes", explique Le Figaro.

La fondation Abbé-Pierre reproche depuis des mois aux pouvoirs publics de ne pas en faire suffisamment pour sanctionner les propriétaires hors-la-loi. Dénonçant des conditions de vie "contraires à la dignité humaine", la fondation souligne l'insalubrité de milliers de logements, installés dans les combles ou dans des caves. Interrogée par Le Figaro, la préfecture d'Île-de-France a répondu que la taille du bien ne permettait pas de considérer un logement comme inhabitable. "Ces très petits logements ont le plus souvent été aménagés et permettent de loger très petitement, mais correctement, des personnes seules", a-t-elle affirmé, selon des propos rapportés par le journal.

Le quotidien raconte ainsi la vie d'Albert, travailleur en intérim, qui paie 350 euros par mois pour... 6 m2. Des toilettes sur le palier, pas d'eau chaude, juste un évier où s'entassent ses affaires de toilette et une ou deux vieilles...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 3 mois

    Si c'est illégal de louer ces biens, qu'attendent-ils pour arrêter les locataires?