Ces jeunes qui prennent du Viagra

le
0
Les jeunes américains seraient environ 8% à prendre des médicaments facilitateur de l'érection selon une étude américaine. Les experts s'inquiètent du risque de dépendance psychologique.

C'est presque un sujet tabou: des hommes d'une vingtaine d'années qui prennent des facilitateurs d'érection type Viagra, Levitra, Cialis. Pourtant, selon une étude menée auprès d'un échantillon représentatif de 1207 jeunes Américains sexuellement actifs, ils sont 2% à en prendre sur prescription médicale et... 6% à le faire de leur propre chef. Les sexologues parlent d'utilisation «récréative», un terme faussement rassurant, comme on va le voir. Deux psychologues de l'université du Texas, les Prs Christopher Harte et Cindy Meston, se sont en effet penchés sur les motivations de ces utilisateurs, âgés en moyenne de 22 ans. Leur publication est parue en ligne dans la revue Journal of Sexual Medicine .

Première surprise, les utilisateurs «récréatifs», même quand ils ne prennent pas de médicament, ont un profil érectile similaire aux autres. Donc une qualité de l'érection «normale». Ils n'ont pas non plus de différence concernant les paramètres d'orgas

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant