Ces grandes marques qui profitent de la crise

le
0
Elles bénéficient de la perte de compétitivité des marques de distributeur et de la guerre des prix entre enseignes.

Elles sont les grandes gagnantes de la crise. De Herta à Bénénuts en passant par Bonne Maman ou encore Nutella, une série de marques nationales ont réussi à tirer leur épingle du jeu, alors même que les Français se sont serré la ceinture.

Si les achats en hypers et supermarchés se sont tout juste maintenus l'an passé (+0,4% en volume), le rapport de forces a, en effet, été à l'avantage des grandes marques (+1%), au détriment des labels de distributeurs (-0,5%). Pour la première fois depuis près de dix ans, l'assortiment en marques nationales a même progressé dans les rayons. «Certaines enseignes ont sans doute pris conscience de la saturation de l'offre de marques de distributeurs, qui risquait d'affecter l'attractivité de certains rayons», analyse Jacques Dupré, directeur Insight chez SymphonyIRI.

Une crise intégrée dans le quotid...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant