Ces Français qui ne veulent pas avoir d'enfant

le
0

Un faible pourcentage de femmes et d'hommes expriment cette volonté selon une étude de l'Ined, qui détaille leurs motivations.

Alors que les stars rayonnent à la une des magazines avec un poupon dans les bras et que la France s'enorgueillit de son taux de fécondité de 1,99 enfant par femme, certains préfèrent rester sans enfant et l'assument. Un choix «un peu hors-norme dans un pays nataliste et fier de l'être», «où la politique familiale française représente environ 100 milliards d'euros par an», souligne l'auteur iconoclaste de No Kids, Corinne Maier.

Mais qui sont ces «non parents», ces naufragés volontaires de la paternité et de la maternité pour qui la vie ne tient pas à une couche-culotte? Tout d'abord, ils sont peu nombreux. 6,3 % des hommes et 4,3 % des femmes déclarent ne pas avoir d'enfant et ne pas en vouloir, selon l'Ined (Institut national d'études démographiques) qui s'est penché sur les réfractaires à la layette dans une étude dévoi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant