Ces foyers fiscaux qui ont le plus souffert pendant le quinquennat Hollande

le
0

INFOGRAPHIE - Les hausses d'impôts depuis 2012 ont fortement pénalisé les classes moyennes. La preuve en six exemples concrets.

Alors que le gouvernement se targue d'avoir mené pendant le quinquennat une politique fiscale «juste» ayant épargné les classes moyennes, les simulations réalisées en exclusivité pour Le Figaro par les avocats du cabinet CMS Bureau Francis Lefebvre permettent d'en douter. Une des mesures les plus lourdes votée dès 2012 par la majorité PS - avec à la clé une hausse de plus de 15% de l'impôt sur le revenu - a été la fiscalisation des heures supplémentaires, essentiellement effectuées par des ouvriers, des employés et des professions intermédiaires.

Par ailleurs, l'abaissement du plafond du quotient familial et la fiscalisation de la majoration de retraite pour famille nombreuse ont lourdement pénalisé les contribuables avec enfants.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant