Ces femmes qui risquent tout pour obtenir justice

le
1

Kainat Soomro avait 13 ans lorsqu’elle a été kidnappée, séquestrée pendant plusieurs jours et violée par quatre hommes. Huit ans après, elle se bat toujours pour obtenir justice et a choisi d’aller au tribunal, une démarche très rare. Car au Pakistan les femmes ont très souvent peur de dénoncer les violences dont elles sont victimes, étant généralement perçues comme ayant déshonoré leur famille.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • laurus il y a 11 mois

    C'est à elles qu'il faudrait accorder l'asile.