Ces étrangers qui ne veulent pas du droit de vote

le
1
TEMOIGNAGES - Six Français sur dix se disent opposés à cette promesse électorale de François Hollande.

On ne leur a jamais demandé leur avis. Aucun sondage, aucune étude, n'a évalué leurs souhaits. Dans son programme «60 engagements pour la France»,François Hollande a promis d'accorder «le droit de vote aux élections locales aux étrangers résidant légalement en France depuis cinq ans». Certes, on sait que l'opinion s'est retournée : plus de six Français sur dix se disent aujourd'hui opposés à cette réforme. Mais personne n'a posé la question à ce million et demi d'étrangers non communautaires en âge de voter. «Ça montre bien là où se situe le débat! lance la démographe Michèle Tribalat. C'est un positionnement franco-français, moral, humanitaire, sur des gens qui n'ont rien demandé...»

Une partie de la gauche, d'ailleurs, tergiverse. «Est-ce que c'est aujourd'hui une revendication forte dans la société française? Un élément puissant d'intégration? Non», a récemment osé le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls. Pour les immigrés, l'idée r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • C177571 le lundi 15 oct 2012 à 19:08

    Beaucoup de français habitant la Belgique refusent de voter car les problemes doivent etre résolus par les Belges et non pas par les personnes qu'ils ont accueillies avec courtoisie.