Ces disciplines improbables qui furent olympiques

le
0
Le tir au pigeon vivant. Devant le carnage, la discipline a été abandonnée...
Le tir au pigeon vivant. Devant le carnage, la discipline a été abandonnée...

Les premiers Jeux olympiques furent créés dans la Grèce antique du VIIIe siècle avant J.-C. S'ils sont devenus une énorme machine, les premiers Jeux de la période moderne se sont beaucoup cherchés. Notamment pendant les années suivant leur refonte en 1896 par Pierre de Coubertin. Le Français, qui souhaitait avant tout mettre en avant l'esprit amateur du sport, a permis l'apparition de plusieurs sports pour le moins étonnants. Tous n'ont pas été reconnus officiellement comme sports olympiques par le Comité international olympique (CIO), servant juste de sports de démonstration, comme le ski nautique. Mais, parmi la liste qui suit, tous ont eu leur quart d'heure de gloire aux JO.

L'architecture (et l'art en général)

Lors des premiers Jeux olympiques de l'ère moderne, de 1912 à 1948, les compétitions artistiques étaient très présentes. C'est Pierre de Coubertin, le créateur des Jeux, qui en a eu l'idée. L'architecture, la littérature, la musique, la peinture et la sculpture constituaient les cinq catégories artistiques. Chaque représentation en lien avec le sport était susceptible de remporter une médaille. En 1954, lors de la professionnalisation des métiers de l'art, les épreuves ont été retirées des Jeux olympiques.

Jusqu'aux Jeux d'Amsterdam en 1928, le concours d'architecture...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant