Ces députés qui veulent aller au Sénat

le
0
Plusieurs d'entre eux sont candidats parce que leur circonscription législative a été remodelée ou supprimée.

L'été sera court pour la vingtaine de députés en campagne pour les élections sénatoriales du 25 septembre. Actuellement, neuf députés UMP et sept socialistes sont candidats aux sénatoriales. Une liste non exhaustive, car d'autres candidatures peuvent se dévoiler d'ici à septembre.

En Nouvelle-Calédonie, l'UMP a investi Pierre Frogier, député depuis 1996. Dans le Morbihan, le nouveau président du conseil général, François Goulard, fait campagne commune avec un autre député du département, Jacques Le Nay, ainsi qu'avec le sénateur sortant Joseph Kergueris (Alliance centriste). L'ancien président du groupe UMP au Sénat, Josselin de Rohan, ne se représente pas. La droite espère remporter trois sièges au scrutin uninominal à deux tours. Dans les Yvelines, Sophie Primas (UMP), qui a succédé à l'ancien ministre - décédé - Henri Cuq dans la 9e circonscription, a une sacrée chance. À peine arrivée à l'Assemblée en juin 2010, la voilà numéro deux sur la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant