CES de Las Vegas : une édition 2016 connectée, mais réaliste

le
0
Parrot, véritable porte-drapeau de la French Tech avec ses drones à succès.
Parrot, véritable porte-drapeau de la French Tech avec ses drones à succès.

Las Vegas est une autre planète en soi, où le temps n'existe plus, où l'on peut très vite perdre le sens des réalités. Mais arpenter quelques jours durant les allées du CES, le plus grand show high-tech de la planète, remettait cette année les pieds sur terre, ou presque. Moins de délire high-tech, plus de réalisme? Que s'est-il passé cette année, au-delà des nombreuses start-up françaises présentes sur l'Eureka Park ? Si les plus grands noms, qu'il s'agisse d'Intel, de Samsung ou de Sony, dévoilaient quelques prototypes intéressants, ce millésime 2016 aura plus été celui des confirmations que des innovations. La confirmation que certains segments prennent leur envol : la santé connectée, les « wearable » technologies, les smart watches, le fitness, la réalité virtuelle et les drones. Et que nous serons à bord de voitures autonomes dans un futur très proche. La domestique, l'éclairage et les intérieurs connectés étaient aussi à l'honneur, avec un focus certain sur la sécurité, la vidéosurveillance et la protection du domicile. En la matière, c'est encore une fois un français, Netatmo, qui s'est fait remarquer, en se voyant récompensé de quatre innovation awards pour sa nouvelle caméra de sécurité. La Présence est en effet capable en temps réel de détecter et de signaler personnes, voitures et même animaux s'approchant de l'habitation. Dotée de LED infrarouges, elle intègre même un projecteur paramétrable...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant