CES de Las Vegas: la bataille des téléviseurs est ouverte

le
0
CES de Las Vegas: la bataille des téléviseurs est ouverte
CES de Las Vegas: la bataille des téléviseurs est ouverte

Qui aura l'écran le plus grand, le plus fin, à la plus haute résolution ou aux fonctions les plus étendues? La bataille pour la couronne de roi des téléviseurs est ouverte au salon d'électronique grand public CES de Las Vegas.Le groupe sud-coréen LG Electronics a tiré la première salve mardi matin, à la veille de l'ouverture officielle du salon, en dévoilant un nouveau modèle dont l'épaisseur ne dépasse pas celle de quatre cartes bancaires empilées. Baptisé OLED Signature, il est vanté comme offrant "littéralement une image sur une vitre".L'écran affiche une finesse sans précédent de 2,57 millimètres, a souligné David VanderWaal, vice-président du groupe chargé du marketing aux Etats-Unis.LG a aussi dévoilé une gamme d'écrans LCD à super haute définition dont l'épaisseur descend jusqu'à 6,6 millimètres et un nouveau téléviseur phare à très haute définition (8K) de presque 2,5 mètres de diagonale.Le groupe dit aussi intégrer à ses nouveaux téléviseurs la technologie Dolby Vision, qui "crée une image si réaliste que vous oublierez que vous regardez un écran de télévision", a promis Giles Baker, un vice-président de Dolby Labs, relevant que cette technologie est déjà utilisée au cinéma, notamment pour le tout dernier "Star Wars". Le groupe japonais Sony, qui a aussi dévoilé des téléviseurs LCD, a affirmé pour sa part que la qualité de ses écrans était améliorée par la technologie "High Dynamic Range" (HDR), censée améliorer la gamme de luminosité pour un rendu de l'image plus contrasté, qui semble beaucoup faire parler d'elle au CES.Sony a parallèlement annoncé une expansion de sa gamme de téléviseurs ultra-fins Bravia, pour lesquels il a aussi lancé un service optimisé de streaming de contenus vidéo en qualité ultra haute-définition 4K, tirés de son propre catalogue de films et de séries télévisées.- Hub pour la maison connectée -Hyun Suk Kim, en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant