Ces animaux qui héritent de millions d'euros

le
4

En Inde un singe vient d'être désigné comme l'héritier de ses maîtres tandis que Karl Lagerfeld a dévoilé avoir mis de coté une petite fortune pour son félin Choupette. Une pratique très courante aux États-Unis alors qu'en France un legs à son animal de compagnie n'est pas autorisé par la loi.

Nos amis les chats, les chiens et les singes sont les témoins d'une affection sans bornes de leurs maîtres. Ces derniers n'hésitent pas à faire de leurs animaux de compagnie des millionnaires en leur léguant une partie ou la totalité de leur héritage. Un phénomène qui devient de plus en plus courant depuis une dizaine d'années. Gunther IV est la première fortune animale du monde. En 1992, ce berger allemand a hérité de 373 millions de dollars (328 millions d'euros) de la part de sa maîtresse, la comtesse allemande Karlotta Liebenstein. La célèbre présentatrice TV américaine Ophra Winfrey a prévu, à sa mort de léguer 30 millions de dollars (soit l'équivalent de 27 millions d'euros) à ses cinq chiens. Ce qui représente tout de même un peu plus de 5 millions d'euros par tête de chien.

Dernièrement, un riche couple d'Indiens a décidé de léguer toute sa fortune à son singe. Brajesh Srivastava et sa femme Shabistails ont créé une fondation pour prendre soin de son primate prénommé Chunmun. «Les gens diront peut-être qu'on est fous, et pourraient même se moquer de nous. Mais nous savons combien Chunmun compte pour nous», a déclaré Shabista, âgée de 45 ans. Et d'ajouter: «Nous n'avons pas d'enfants et Chunmun est comme un fils pour moi. Je veux être sûre que, même si nous mourrons, sa vie n'en sera pas affectée, et qu'il continuera à vivre dans les mêmes conditions».

Aux États-Unis, il est possible de faire hériter son animal de compagnie. Leona Helmsley a fait pour unique héritier son chien, un bichon appelé «Trouble». Elle lui a ainsi légué 12 millions de dollars en 2007, soit 8,2 millions d'euros. Dans l'ensemble des États américains, des maisons de retraites pour animaux existent depuis plusieurs années. La Fondation pour chats Blue Bell, en Californie, demande 6500 dollars (4 500 euros environ) pour s'occuper d'un chat jusqu'à la fin de sa vie. En France, une telle situation est impossible. Si les députés ont reconnu que les animaux sont des êtres «doués de sensibilité», la loi n'autorise pas un legs ou un héritage envers son animal de compagnie. Toutefois, il reste possible de léguer sa fortune - ou ses biens - à des associations de protection animale, sauf à déshériter les ayants droits directs de leur part qui leur revient. On peut désigner, qui sera le nouveau propriétaire en charge de son animal, contre bons soins. L'idéal étant alors de le stipuler dans un acte notarié. C'est ce que compte faire Karl Lagarfeld avec son félin Choupette.

Inivité de Marc-Olivier Fogiel dans l'émission Le Divan, l'illustre couturier de la maison Chanel a révélé: «Elle a sa propre petite fortune, s'il m'arrive quelque chose, c'est une héritière. La personne qui s'occupera d'elle, elle ne sera pas dans la misère». Et d'ajouter: «Choupette est une fille riche».

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1360996 le vendredi 27 fév 2015 à 12:52

    Prevoir assez pour que son animal vive dans de bonnes conditions - j'ai deux chats et je pense qu'ils sont hereux, du moins ai-je la naivete et l'arrogance de le croire - oui. Cela se calcule. 12 millions pour un chat ou un chien, il ne faut pas que de*co*nner excusez le terme. Sans tomber dans le travers bien pensant "et des humains meurent de faim" on peut quand meme faire heriter des fondations de recherche, des universités... la c'est de l'indescance.

  • dioptaze le jeudi 26 fév 2015 à 16:29

    les animaux après les êtres humains c'est mieux.... attention, aimons bien sur les animaux comme nous devons aimer les humains ( sauf le PS et l'UMP trop de mensonges à répétition, ils haïssent le peuple français)

  • phch le jeudi 26 fév 2015 à 15:34

    dans tous les cas , force est de constater que l'argent et intelligence ne vont pas toujours de paire .PAUVRE RACE HUMAINE ...

  • rserant1 le jeudi 26 fév 2015 à 15:03

    Et pendant ce temps la des humains crevent de faim n importe quoi ...