Ces 3090 milliards de dette virtuelle

le
0
Les engagements hors bilan de la France, qui représentent la somme de ce que l'État devrait verser s'il s'acquittait en une seule fois de toutes les sommes qu'il s'est engagé à payer dans le futur, ont été multipliés par trois en huit ans.

La dette de la France est-elle de 1833 milliards d'euros, comme le calcule l'Insee ou de 4923 milliards (246 % du PIB) comme pourrait le laisser croire, entre les lignes, la lecture du rapport de la Cour des comptes? La question n'est pas anodine. La différence entre les deux chiffres - 3090 milliards d'euros! - correspond au montant des engagements hors bilan de l'État calculés par les sages de la rue Cambon. Il ne s'agit pas de dette à proprement parler: les engagements hors bilan représentent la somme de ce que l'État devrait verser s'il s'acquittait en une seule fois de toutes les sommes qu'il s'est engagé à payer dans le futur (retraite des fonctionnaires, prestations sociales ou éventuel sauvetage des banques et des Ét...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant