Certaines demandes de Londres semblent inacceptables, dit Tusk (UE)

le
0
    BRUXELLES, 17 décembre (Reuters) - Certains aspects des 
exigences britanniques formulées par David Cameron vis-à-vis de 
l'Union européenne semblent inacceptables, a déclaré jeudi le 
président du Conseil européen, Donald Tusk. 
    Mais l'ancien Premier ministre polonais dit toujours espérer 
parvenir à un accord d'ici février prochain. 
    Le chef du gouvernement britannique veut modifier les 
relations entre la Grande-Bretagne et l'UE avant de soumettre à 
référendum, d'ici la fin 2017 au plus tard, la question du 
maintien ou non du Royaume-Uni dans l'ensemble communautaire. 
    Les dirigeants de l'Union européenne auront ce jeudi dans la 
soirée leur première discussion de fond sur ses propositions de  
   réformes. (voir  ID:nL8N1443D2 ) 
    Le président de la Commission européenne, Jean-Claude 
Juncker, a déclaré pour sa part que l'Union européenne voulait 
parvenir à un accord équitable avec Londres qui, a-t-il ajouté, 
permettrait d'éviter un "Brexit". (voir  ID:nL8N14624M ) 
 
 (Bureau de Bruxelles; Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant