Cerné sur l'Ukraine, Poutine écourtera un peu sa présence au G20

le
13
Cerné sur l'Ukraine, Poutine écourtera un peu sa présence au G20
Cerné sur l'Ukraine, Poutine écourtera un peu sa présence au G20

Le tigre de Moscou recule d'un pas, ça ne signifie pas qu'il cède. Le président russe Vladimir Poutine va quitter plus tôt que prévu dimanche le sommet du G20 à Brisbane, a indiqué samedi une source au sein de la délégation russe. Fâché de devoir faire front contre les pays occidentaux qui lui reprochent presque unanimement l'attitude de la Russie vis-à-vis du conflit séparatiste en Ukraine. 

«Le programme pour la deuxième journée a changé. Il a été raccourci», a confirmé une source au sein de la délégation russe sous couvert d'anonymat, à propos de dimanche. Le président russe participera aux réunions du sommet mais ne sera pas présent à un déjeuner officiel prévu à 12h30. Il conclura sa présence lors d'une conférence de presse anticipée avant de s'envoler loin de Brisbane.

La Russie critiquée de tous les côtés

L'homme fort du Kremlin n'était de toute façon pas le bienvenu en Australie. Près d'un millier de personnes, qui défilaient dans les rues de Brisbane pour que les chefs d'Etat abordent les questions du climat et du virus Ebola, ont également visé le chef de l'Etat russe, des pancartes affichant : «Poutine, ôte tes mains de l'Ukraine». 

La veille, le Premier ministre Tony Abbott, qui a pourtant ouvert le sommet ce samedi en appelant les dirigeants des vingt premières puissances de la planète à faire preuve de cordialité et de chaleur, avait reproché à Poutine de se comporter «en soviétique», estimant qu'il courait après «la gloire perdue du tsarisme». Il a aussi qualifié de crime la destruction du vol MH17 de la Malaysia Airlines au-dessus de l'Ukraine. Parmi les 298 passagers victimes, 38 étaient Australiens, victime, sans doute par erreur, d'un tir de missile que la Russie avait fourni aux séparatistes de l'est ukrainien. 

Les quotidiens de l'île-continent avaient mis à la Une, ce samedi matin, des messages électriques directement adressés à Poutine. «M. Poutine, il y a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le dimanche 16 nov 2014 à 22:03

    Très bien peux-tu nous les rappeler les preuves?

  • M6194462 le dimanche 16 nov 2014 à 16:17

    Depuis le début de l'affrontement Russie/Ukraine, les russes ont fourni des missiles aux terroristes et les preuves que ce sont les terroristes russes qui ont abattu l'avion par erreur ont été maintes fois apportées. Les dénégations de ces faits sont inutiles et Poutine le sait bien. Les responsables seront jugès comme il se doit, pas la peine de polémiquer.

  • v.sasoon le dimanche 16 nov 2014 à 06:45

    http://en.voicesevas.ru/news/yugo-vostok/2972-osce-the-mass-graves-in-donbass-could-occur-due-to-trafficking-in-human-organs.html

  • v.sasoon le dimanche 16 nov 2014 à 06:33

    Un missile buk laisse un sillage de fumée visible a 30 km. Il faisait beau et personne n a vu ou photographie ce pseudo missile.Il laisse une signature radar Pourquoi les américain nr la montre pas?

  • v.sasoon le dimanche 16 nov 2014 à 06:30

    http://www.vineyardsaker.fr/2014/11/15/mh17-preuve-les-ukrainiens-lont-abattu/

  • taz40 le dimanche 16 nov 2014 à 02:27

    Vladimir Roi des princes

  • taz40 le dimanche 16 nov 2014 à 02:25

    Je ferai pareil a sa place finis les vioc franc Marion

  • s.thual le dimanche 16 nov 2014 à 02:11

    il a bien le droit de partir avant le dejeuner ,le menu ne lui plait peut etre pas , y a tant de gens qui bouffent a tous les râteliers gratos evidement !

  • Berg690 le samedi 15 nov 2014 à 23:47

    Et la photo elle est où? http://www.air-journal.fr/2014-11-15-des-photos-du-vol-mh17-valident-la-version-russe-5119897.html

  • lambe326 le samedi 15 nov 2014 à 18:04

    V.sasoon n'importe quoi, on n'est plus à la guerre de 14, il a été descendu par un missileEt la photo elle est où?