Cérémonies militaires suspendues à la frontière indo-pakistanaise

le
0

WAGAH, Inde, 3 novembre (Reuters) - L'Inde et le Pakistan ont annoncé lundi la suspension des cérémonies militaires quotidiennes de fermeture du poste frontière de Wagah, où un attentat suicide a fait 45 morts et une centaine de blessés la veille. Le ministère indien de l'Intérieur précise que cette décision sans précédent depuis le conflit armé de 1971 a été prise à la demande d'Islamabad. Dimanche, l'attentat a été commis sur un parking situé à 500 mètre du poste frontière, coté pakistanais, alors que plusieurs centaines de personnes assistaient à cette cérémonie haute en couleur. Il a été revendiqué par les taliban pakistanais qui disent avoir agi en représailles à l'offensive des forces gouvernementales dans les zones tribales frontalières de l'Afghanistan. "C'est la première fois que nous suspendons la cérémonie depuis la guerre. Elle n'avait pas été suspendue pendant Kargil", a souligné un porte-parole du ministère de l'Intérieur à New Delhi, évoquant les affrontements de 1999. (Aditya Kalra, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant