Céréales-La Russie va imposer des droits de douane à l'export

le
0

MOSCOU, 22 décembre (Reuters) - La Russie, l'un des plus gros exportateurs de blé au monde, compte mettre en place des droits de douane à l'exportation de céréales, le gouvernement s'efforçant de garantir les besoins de la population, ont rapporté lundi les autorités. "Nous allons élaborer une proposition sur les droits de douane à l'exportation; ce sera fait dans les 24 heures", a déclaré le vice-Premier ministre russe Arkadi Dvorkovitch, cité par l'agence de presse Interfax. Cette décision fait suite à des restrictions informelles qui ont déjà été imposées la semaine dernière aux exportations, comme par exemple des contrôles de qualité. Les chargements de céréales à bord de trains destinés aux marchés étrangers ont été suspendus le 17 décembre, pour une période indéterminée, déclare-t-on de source proche des milieux céréaliers. Les chemins de fer russes, société nationale qui a le monopole du fret ferroviaire, n'ont fait aucune déclaration à ce sujet. La Russie a connu cette année une récolte céréalière importante, et la chute du rouble et les prix élevés des céréales dans le monde ont dopé les exportations russes. Le pays doit désormais conserver ses réserves, a déclaré le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, cité par les agences de presse russes. La Russie peut exporter jusqu'à 28 millions de tonnes de céréales sans nuire à ses besoins intérieurs. Or, 21 millions de tonnes ont d'ores et déjà été exportés depuis le début de l'année de négoce 2014/15, qui a débuté le 1er juillet dernier, a précisé Arkadi Dvorkovitch. (Polina Devitt; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant