Cercle Wagram: les putschistes condamnés

le
0
Dix des onze prévenus ont été condamnés à des peines allant d'un an de prison avec sursis à six ans ferme. Seul le comédien Frédéric Graziani obtient la relaxe.

Le jugement est tombé au procès des «putschistes» du Cercle Wagram: sur les onze prévenus, dix sont condamnés à des peines allant d'un an de prison avec sursis à six ans ferme; le comédien Frédéric Graziani, qui interprète notamment l'un des personnages principaux de la série télévisée «Mafiosa», est relaxé, alors que le parquet avait requis à son encontre 18 mois avec sursis. La sentence la plus lourde -six ans de détention, 100.000¤ d'amende- frappe Jean-Luc Germani, en fuite. Plusieurs de ses comparses écopent de peines allant de trente mois à quatre années de prison. À noter que le tribunal n'a pas suivi le ministère public, tout du moins dans la sévérité de ses réquisitions.

Le 19 janvier 2011, l'équipe dirigeante du cercle Wagram, prospère établissement de jeu parisien situé près de l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant