Centrale hydroélectrique de Mana en Guyane : Investissement en vue d’augmenter la production

le
1

Voltalia lance un chantier sur sa petite centrale hydroélectrique située sur le fleuve Mana, en Guyane, afin d’en optimiser le potentiel de production.

A l’issue de ces travaux, la production moyenne devrait augmenter d’au moins 5  GWh (Giga Watt heures) annuellement.

Le chantier consiste principalement en une rehausse du niveau du seuil, une optimisation des équipements électromécaniques, une amélioration de la passe à pirogues et de la passe à poissons ainsi qu’un renforcement des installations de sécurité.

Les travaux seront conduits au cours de la saison sèche (septembre à décembre) de 2013 et, si les conditions climatiques le nécessitent, de 2014.

Voltalia a porté une attention particulière à l’amélioration des conditions de franchissement des pirogues tout au long de l’année et même pendant les périodes exceptionnellement sèches. Voltalia souhaite améliorer la sécurité et le confort aux usagers du fleuve, voie de circulation importante pour la Guyane. La petite centrale de Mana est la seule en France à avoir construit sur une rivière une passe navigable permanente même pour des pirogues de 15 mètres de long, ce qui prouve une nouvelle fois l’attachement de Voltalia à favoriser le développement des territoires où sont situées ses centrales.

La petite centrale hydroélectrique de Mana est en exploitation depuis 2011. Elle est détenue à hauteur de 20% par la Caisse des Dépôts aux côtés de Voltalia qui en détient 80%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le lundi 2 sept 2013 à 17:17

    l'écologie est une poudre magique pour l'actionnaire