Centrafrique: les rebelles veulent toujours le départ de Bozizé

le
0

Une délégation de la coalition rebelle Séléka, qui a pris les armes le 10 décembre en Centrafrique, pourrait se rendre dimanche à Libreville pour des négociations, a-t-on appris vendredi 4 janvier de source de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC). Mais les rebelles continuent à réclamer, comme condition préalable, la démission du président François Bozizé. Durée: 01:22

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant