Centrafrique : la France met fin en octobre à l'opération militaire Sangaris

le
0

Si la France s'apprête à renforcer sa présence en Irak pour lutter contre Daech, elle va au contraire quitter définitivement la Centrafrique malgré le regain de violences dans ce pays. Le président François Hollande a annoncé, mercredi, que la France mettra fin à son opération militaire Sangaris, en octobre. 

«En octobre prochain, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian se rendra en Centrafrique pour prononcer officiellement la fin de l'opération Sangaris», a déclaré le chef de l'Etat lors d'une réception au ministère de la Défense. 

Lancée en décembre 2013 pour mettre fin à un cycle de violences inter-communautaires notamment à Bangui, l'opération Sangaris a vu son contingent réduit de moitié en 2015. Les 350 militaires français y sont de réserve tactique au profit des 12 500 casques bleus de la Minusca, appuyés par l'Union européenne.

La Centrafrique est toujours «en danger», avec des «régions entières» contrôlées par des groupes armés, avait prévenu samedi le président Faustin-Archange Touadéra, en tirant le bilan de ses 100 premiers jours au pouvoir. Son gouvernement doit reconstruire l'Etat et le pays en présence d'une force des Nations unies. Le ministre de la Défense centrafricain Joseph Yakété a, lui, fait état mardi d'un «dialogue» avec les Nations unies pour lever l'embargo sur les armes afin de reconstruire une armée régulière en Centrafrique, où la situation sécuritaire reste très fragile.

Le pays avait basculé dans le chaos en 2013 après le renversement du président François Bozizé, entraînant une spirale de violences entre la rébellion Séléka à dominante musulmane et les milices chrétiennes anti-Balaka.

Redoutant un «génocide» dans ce pays d'environ 4,5 millions d'habitants, la France avait lancé l'opération militaire Sangaris, qui passe désormais le relais à la Minusca. Les troubles ont provoqué l'exil de plus de 300.000 réfugiés au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant