Centrafrique-L'armée française promet de faire toute la vérité

le
1

PARIS, 29 avril (Reuters) - L'armée française "a pris et prendra toutes les mesures nécessaires pour la manifestation de la vérité" sur les abus sexuels présumés de soldats français en Centrafrique dénoncés par les Nations unies, a déclaré mercredi le ministère de la Défense. Le ministère de la Justice avait auparavant confirmé qu'une enquête préliminaire a été ouverte sur ces faits le 31 juillet 2014 sur la base d'un rapport de l'Onu relatif à des agressions sexuelles contre des garçons à Bangui, entre décembre 2013 et juin 2014. ( ID:nL5N0XQ68V ) "Le ministre de la Défense a pris et prendra toutes les mesures nécessaires pour permettre la manifestation de la vérité. Si les faits étaient avérés, il veillera à ce que les sanctions les plus fermes soient prononcées à l'égard des responsables de ce qui serait une atteinte intolérable aux valeurs du soldat", précise le ministère de la Défense dans un communiqué. (Marine Pennetier, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3121282 le mercredi 29 avr 2015 à 19:12

    on commence juste depuis très peu d'années à parler des "femmes de réconfort" de l'armée japonaise durant (et avant) la dernière guerre mondiale, mais on ne parle jamais de ce qui c'est passé pour les femmes vivant où vivaient es armées "coloniales" de beaucoup de pays et notamment des usa aux Vietnam et aux Philippines et bien d'autres endroits