Centrafrique : Hollande attendu à Bangui ce soir

le
37
Centrafrique : Hollande attendu à Bangui ce soir
Centrafrique : Hollande attendu à Bangui ce soir

Quelques heures après la mort de deux soldats français à Bangui, la capitale centrafricaine est toujours en proie à des heurts très violents ce mardi. François Hollande est attendu sur place en fin de journée, tandis que l'intervention de Paris est discutée cet après-midi à l'Assemblée nationale.

Cette visite surprise du président français dans la capitale centrafricaine intervient au cinquième jour de l'opération française «Sangaris» pour rétablir la sécurité dans le pays. Lundi, les soldats français ont entamé à Bangui le délicat désarmement des milices et groupes armés promis par Paris pour rétablir la sécurité dans le pays.

A Bangui, Hollande se recueillera devant les corps de deux soldats tués. Le président français est attendu en Centrafrique à 19h15, après avoir assisté à la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela à Soweto (Afrique du Sud). François Hollande «s'arrêtera à Bangui quand il repartira d'Afrique du Sud ce soir après la cérémonie», a indiqué une source à la présidence française. François Hollande se recueillera devant les corps des deux soldats français du 8e RPIMA de Castres tués lors d'un accrochage, dans la nuit de lundi à mardi, en marge des opérations. Le chef de l'Etat s'exprimera aussi devant les troupes françaises. Il s'entretiendra avec des officiers de la force africaine et des soldats avant leur départ en patrouille, a précisé son entourage. Il rencontrera dans la foulée les autorités religieuses centrafricaines ainsi que le président centrafricain de transition, Michel Djotodia, et le Premier ministre Nicolas Tiangaye. Le chef de l'Etat sera accompagné de Valérie Trierweiler, sa compagne, du chef de la diplomatie française, Laurent Fabius et de Christiane Taubira, la garde des Sceaux.

La «profonde tristesse» du président français. Dans la matinée, l'Elysée a salué, dans un communiqué, ces militaires qui «ont perdu la vie pour en sauver beaucoup ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dupon666 le mercredi 11 déc 2013 à 16:44

    apres Scipion voici Hollandion l'Africain...Publius franssoi hollandio Africanus

  • M8589793 le mercredi 11 déc 2013 à 15:22

    Symbole ridicule et tragique que la photo d'un capitaine de pédalo antimilitariste devant les dépouilles de deux jeunes soldats français morts pour rien. Quand va t'il arrêter le massacre des enfants des autres.Honteux.

  • Gary.83 le mercredi 11 déc 2013 à 11:53

    quand on fait la guerre on doit s'attendre à mourir ! mais Hollande en tant que chef des armées devrait être la bas en Afrique ...lui le réformé pour myopie !!

  • M3435004 le mercredi 11 déc 2013 à 11:07

    Pourquoi nos p'tits gars iraient se faire trouer la peau à Bangui ? Pour que la France et les Français soient accusés de racisme ? de colonialisme ? d'impérialisme ? soit appelés à la repentance d'ancien esclavagistes ? soit priés d'arroser de milliards des politiciens en corrompus ?

  • M8412500 le mercredi 11 déc 2013 à 10:46

    le papillon n'est pas dangereux déjà deux morts pour un pays qui n'en vaut pas la peine des voyous a la tete de l'état et le peuple meurt de faim

  • Gary.83 le mercredi 11 déc 2013 à 09:46

    ils vont le parachuter ?

  • gabby17 le mercredi 11 déc 2013 à 09:42

    Je ne vais meme pas faire de la politique sur cette information... Mais comment peut on se regarder en face quand on est responsable de la mort de deux jeunes francais qui sont allés se battre sans en connaitre la raison... Deux morts inutiles, stériles.... J'AI HONTE tout simplement honte... et je suis triste aussi...

  • t.nicox1 le mardi 10 déc 2013 à 22:19

    Nous en reparlerons dans quelques semaines, mais cette intervention militaire au Centrafrique va nous coûter très cher en terme d'image et surtout de vies humaines. Ce sera le "cercueil électoral" de F.Hollande.

  • t.nicox1 le mardi 10 déc 2013 à 22:13

    Je suis vraiment scandalisé par la présence de ministres qui n'ont rien à faire sur ce terrain des opérations et je trouve absolument lamentable la présence de la "maîtresse" de François Hollande. Au nom des économies et pour la mémoire de nos deux soldats morts pour la France comme de vrais héros, on foule au pied la dignité de nos troupes pour les exposer davantage et ainsi créer des troubles supplémentaires, avec des innocents chrétiens ou musulmans qui paieront de leur vie. LAMENTABLE!!!

  • M2711013 le mardi 10 déc 2013 à 20:31

    Si c'est le cas, je le laisse seul face à sa conscience, enfin si il en a une......