Centrafrique : autour de Bangui, les Anti-Séléka prêts à agir

le
0
Les milices armées des Anti-Balaka et les anciens soldats des Faca demeurent déterminés à chasser les ex-Séléka.

Envoyé spécial à Bangui

Entre les chaumières de Cite Kopka, un hameau des faubourgs nord de Bangui, un groupe d'hommes sort de la brousse. Ils sont vêtus pauvrement, chaussés de san­dales en plastique ou de baskets recousues. Ils sont bardés d'amulettes de protection censées les rendre invulnérables, accrochées en guirlandes sur des colliers tressés enroulés autour du torse ou du cou: défenses de phaco­chères, petites bouteilles de liquide transparent, cadenas, petits sachets de rafia ou de cuir renfermant des talismans. Ils sont armés de machettes rouillées, de «fusils de brousse» à un coup aux crosses taillées à la main, de houes et de hachettes, d'épées ou de simples bâtons.

Ce sont les Anti-Balaka, les «Anti-Machettes». Ces milices d'autodéfense villageoises se sont soulevées contre le président Djotodia et sa soldatesque, l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant