Centrafrique : 2 soldats français tués dans un accrochage

le
0
Victimes d'un échange de tirs dans Bangui, deux parachutistes du 8eme régiment d'infanterie de Castres sont décédés. Ils sont les premières victimes françaises de l'opération militaire lancée dans le pays.

Deux soldats français du 8ème régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Castres ont été tués dans la nuit de lundi à mardi, lors d'un accrochage en Centrafrique, indique l'armée française à BFMTV. Ils ont été tués dans Bangui, la capitale du pays, au cinquième jour de l'opération française «Sangaris» pour rétablir la sécurité dans la région.

«Ils ont perdu la vie pour en sauver beaucoup d'autres», écrit l'Elysée dans un communiqué, faisant part de sa «profonde tristesse».

François Hollande a appris avec une profonde tristesse la mort au combat, à Bangui, de deux soldats français pic.twitter.com/zJN9LzVIjU

-- Élysée (@Elysee) 10 Décembre 2013
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant